Venez vivre selon les règles de l'échangisme dans la belle ville de Miami
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Comme vous avez put le voir TLC est passé de New York a Miami
Nous sommes à la recherche de deux modérateurs
L'inscription à la nouvelle intrigue est toujours ouverte

Partagez | 
 

 Balade zen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Balade zen   Ven 17 Oct - 16:20

Quand la pression devient vraiment trop forte, je m'aménage une pause dans mon emploi du temps pour me rendre au jardin botanique. C'est un endroit que j'aime tout particulièrement, c'est calme, c'est beau, c'est zen. Si ne n'avait choisi la carrière d'avocat, j'aurais été probablement été paysagiste. J'aurais aimé imaginer et construire des jardins mais pour l'instant, je me contente de déambuler dans celui-ci le plus décontracté possible en jean polo et baskets.

Au détour d'une allée, je m'arrête devant un espace réservé aux plantes carnivores. Je suis vraiment en admiration devant ce chef d’œuvre de la nature. Je reste de longues minutes à observer leurs formes, leurs couleurs et tenter de reconnaître leur parfum. J'aimerais en avoir chez nous mais Elexir déteste vraiment ce genre plante. Je reste pensif devant ce parterre de fleurs diaboliques quand je sens une personne s'approcher de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade zen   Ven 17 Oct - 16:38


Aujourd’hui la journée s’est vue bien longue entre les cours et mes devoirs, après un dernier café italien aux coté de mes frères, je quitte la Little Italy, mon quartier de prédilection, le seul endroit où je suis la vraie Daenerys, l’adolescente de 16ans, en dehors de ce quartier, je suis Daenerys, étudiante en Histoire de 26ans, ce n’est pas beau de mentir, mais la vie est ainsi, parfois pour avoir ce qu’on veut. Mais chut, ceci est un secret. Je suis une adoratrice du club, là bas j’y ai connu des expériences fabuleuses, et ce n’est pas pour une question d’âge que je vais me privé de ses nouvelles expériences.
J’ai envie de me retrouver un peu dans la végétation, j’ai beau être une italienne, j’aime la nature, j’aime me fondre dans les odeurs délicieuses de la végétation. Mon lieu préféré c’est les plantes carnivores j’aime voir la bataille qu’elles mènent pour se nourrir, c’est ainsi qu’habillé d’une petite robe de couleur clair, mes longs cheveux bruns lâchés dans le vent, ne portant qu’une paire de bottine au haut talon. Il y a déjà un homme près de ses plantes. Je souris. Et je m’installe à coté de lui. Avant de parler de mon très fort accent italien.

« N’est ce pas une merveille…elles ont l’air tantissimo vivante… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade zen   Sam 18 Oct - 7:22

Je suis toujours perdu dans mes pensées quand j'entends une charmante voix féminime me glisser quelques compliments à propos de ses plantes carnivores. Je réponds instinctivement avant même de me retourner.

- Oui la nature est pleine de ressources inattendues.

Puis je fais face à la personne qui viens d'engager la conversation avec moi. Il s'agit d'une très jolie jeune femme brune au visage d'une finesse époustouflante. Elle paraît vraiment très jeune même mais elle est diaboliquement sexy dans sa petite robe qui épouse à merveille ses courbes. La jeune inconnue à un accent italien des plus charmeur, assez prononcé certes, mais d'une douceur angélique.

- Je suis Hugo, enchanté de vous rencontrer bella signora.

C'est étonnant mais son visage ne m'est pas inconnu. Je passe mentalement en revue tous les endroits où j'aurais pu la rencontrer ou la voir. C'est impossible d'oublier une si belle femme et pourtant … Soudain, un éclair me traverse l'esprit. Je me souviens maintenant, je l'ai déjà croisé au club de mon épouse sans avoir eut l'occasion de se présenter.

- Pardon si je vous semble un peu direct signorina, mais il me semble que nous fréquentons le Three Ladies Club n'est ce pas? Je crois même que vous êtes actrice.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade zen   Sam 18 Oct - 7:53


Il ne me regarde même pas dans un premier temps, j’aime la réponse qu’il me donne, et quand enfin il se retourne je le regarde de mes grands yeux bleus et je lui adresse un grand sourire plein de charme naturel, non je ne suis pas une charmeuse. Il se présente naturellement à moi. Me disant qu’il s’appelle Hugo. Naturellement je m’installe sur le petit muret permettant de s’asseoir près des plantes carnivores, je croisa mes fines jambes et pose mes mains jointes dessus.

« Enchanté Hugo, mon nom est Daenerys, le plaisir est partager mon cher. »
Je vois qu’il essaye de se rappeler d’où il m’a vu. Je le laisse chercher avec un immense sourire malicieux, c’est vrai après tout, va-t-il se souvenir de la petite italienne qui fréquente le club. Il semble s’en souvenir et il me dit le fond de sa pensée mais je ne peux me retenir d’échapper un rire face à son erreur. Je le corrige avec un grand sourire malicieux.

« C’est exacte mais je ne suis pas actrice, cela est mon rêve en effet mais je n’ai pas eu encore la possibilité d’être du métier, pour l’instant je suis étudiante en Histoire. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade zen   Sam 18 Oct - 10:15

Je la regarde s’asseoir avec une grâce toute naturelle sur le petit muret. Évidemment, mon regard est immédiatement hypnotisé par ses jambes fines et au galbe parfait qu'elle croise avec légèreté. Son sourire et son rire si chaleureux achève de totalement me charmer. Je m'installe aussi sur le petit muret, tout à côté d'elle, souriant et chaleureux.

J'essaie de me souvenir des quelques cours d'Italien que j'ai suivi à la fac, une langue formidable d'une sensualité incomparable que je n'ai jamais eu l'occasion de pratiquer malheureusement. Mon accent en plus doit être épouvantable.


- i sogni sono una costante ispirazione. Désolé pour mon accent qui dois heurter tes oreilles. Je pense que tu as tout les atouts pour devenir une excellente actrice de la commedia del arte. Mais tu as raison aussi de continuer tes études, il faut toujours avoir une porte de sortie dans la vie.

Nous continuons à bavarder quelques instants, nous faisons connaissance doucement, l'ambiance zen qui baigne dans ce jardin botanique nous permet d'échanger en toute sérénité. Je me lève et en tendant doucement la main à la jeune et charmante Italienne, je l'invite à continuer ensemble la visite du jardin.

- Signorina Daenerys, me ferez vous l'honneur de continuer la visite avec moi?  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade zen   Sam 18 Oct - 10:36


Il s’installe a coté de moi, je souris en posant mon regard bleu sur lui alors que je le vois réfléchir mais lorsqu’il fait l’effet de parler en Italien, cela me fait très plaisir, voilà un vrai homme comme je les aime, cet homme est galant, et attentif à ce qu’on peut dire ou ressentir, beaucoup d’homme a peine ils m’ont vu qu’ils me tirent dans leur lit pour tirer leur coup vite fait bien fait. Je souris à ce qu’il me dit.

« Grazie Mille Hugo, è molto bene già. Je suis passionnée d’histoire, j’aurai aimé vivre à une époque lointaine, au temp de grandes dames de la haute société cela m’intrigue beaucoup. »
Je souris alors qu’il fini par se lever en me tendant la main. Je glisse ma petite main dans la sienne assez conséquente et je me lève doucement passant une main sur l’arrière de ma robe pour retirer les quelques saleté accrocher et je lui dis en souriant.

« Con piacere ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade zen   Sam 18 Oct - 12:52

J'aide donc la belle brune à se lever pour me suivre dans les allées du jardin. Etrangement, je ne lâche pas sa main et nous marchons donc côte à côte main dans la main comme deux amoureux en balade. Je me demande même si on ne pourrait pas nous prendre comme cela pour un père et sa fille, Daenerys paraît si jeune malgré une maturité évidente.

- Je m'imagine souvent aussi vivre dans une autre époque. Nous aurions pu nous connaître durant l'empire Romain. Moi en gladiateur et toi en principessa dont la beauté rendrait jalouse la Reine Cléopâtre elle même.

Nous arrivons devant un par terre de magnifiques orchidées multicolores et aux senteurs envoûtantes. Je reste sincèrement admiratif devant autant de beauté et de volupté.

- Il paraît que certaines de ses orchidées ont des vertues aphrodisiaques. C'est certainement une légende mais c'est sympathique d'imaginer une sorcière entrain de concocter un filtre d'amour avec une de ses splendeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade zen   Sam 18 Oct - 17:23


Je le suis en souriant, cet homme m’est tout à fait agréable de compagnie, il m’a l’air gentil et surtout cultivé et gracieux. Il a un petit quelque chose d’attirant, qui le rend encore plus intéressant à la découverte. Ce qu’il me répond, me vend totalement du rêve, il me donne envie de jouer le jeu de l’Histoire, comme un jeu de rôle, j’aime jouer la comédie alors interpréter un personnage historique serai qu’un magnifique rêve réalisé. Je lui souris avec douceur.

« Un fort Gladiateur dont l’empereur m’a loué tant les exploits, c’est un honneur pour une simple dame comme moi d’être en votre compagnie. Me voici rassurée et en sécurité. »
Je souris jusqu’à l’instant où on se retrouve devant ce parterre d’orchidées, j’approche des fleurs en m’abaissant à leur hauteur pour les sentir doucement caressant la peau de leur pétale délicate et j’échappe un rire délicat en l’entendant.

« Leur senteur est aphrodisiaque en effet, quand leur odeur nous embaume, tous nos sens sont déployés à l’extrême. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade zen   Dim 19 Oct - 4:39

Le plus amusant dans tout cela, c'est que je commence vraiment à m'imaginer au temps de la Rome antique. Cette une époque étonnante où une civilisation raffinée côtoyait la violence la plus brutale. En fait, peu de différence avec la ville de New-York aujourd'hui.

J'imagine parfaitement Daenerys en belle vestale gardienne des traditions. Je suis réellement fasciné par sa beauté et sa jeunesse. Quand elle sourit et que son visage s'illumine, elle ressemble à une jeune adolescente encore pleine d' innocence. En fait, la signorina me rappelle Elixir, mon épouse, quand je l'ai rencontrée pour la première fois.


- Oui et je serais secrètement amoureux de la plus belle signorima de l'empire. Je lui ferais parvenir chaque jour dans le plus grand secret une rose d'un rouge écarlate. La signorina porterait cette rose avec l'espoir de découvrir un jour qui est ce si fervent admirateur.

Sans même m'en rendre compte, est-ce l'effet du parfum des orchidées, je prends délicatement Daenerys par la taille pour marcher avec elle jusqu'au prochain parterre de fleurs, des roses justement.

- Aurais-tu un emblème, un animal ou une fleur préférée? Le gladiateur en aurait fait un tatouage secret, agissant comme un talisman qui lui donne force et courage pour ses combats.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade zen   Dim 19 Oct - 7:04


Tout ce qu’il dit m’emporte dans un réel rêve, je me sens envoutée comme dans un autre univers, nous ne sommes plus Daenerys la petite adolescente et Hugo le grand avocat, mais plus un fort gladiateur et une frêle dame de compagnie d’une impératrice. Il dit tant de chose que j’ai plein d’étoiles dans les yeux.

« Quelle chance aurai cette signorina d’être aimé par un si vaillant gladiateur qui la couvre de cette fleur si pure… »
Je le suis en souriant quand il m’emmène sur le parterre suivant alors qu’il me demande si j’ai un emblème ou quelque chose préféré. Je m’accroupis doucement et je caresse la chair généreuse d’une rose blanche délicatement parfumée.

« La rose blanche mon cher gladiateur, elle est si pure, si douce, elle est vertu et innocence… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade zen   Dim 19 Oct - 10:12

Quand la belle Italienne s'accroupit pour sentir le doux parfum des roses, la main vient naturellement passer dans ses cheveux. Je les effleurent à peine mais je sens leur douceur incomparable, je pourrais même comparer sa longue chevelure brune à de la soie. Au risque de me répéter, je suis totalement subjugué par sa beauté et sa grâce naturelle. Elle est vraiment la digne représentante des femmes Italiennes. Tout dans leurs gestes et leurs attitudes ne sont que sensualité et volupté. Sa jeunesse est si désirable, si je ne me connaissais pas mieux, je pourrais croire que je suis entrain de tomber amoureux, comme foudroyé par la foudre.

- Alors je porterais un tatouage en forme d'une tête de loup tenant dans sa mâchoire une rose blanche. Un symbole qui allierait la puissance à la beauté, la force à la fragilité. Une sorte de symbole yin yang avant l'heure.

Nous reprenons notre balade au milieu des senteurs enivrantes de ce fabuleux jardin botanique. Nous nous arrêtons cette fois-ci devant des plantes exotiques multicolores et aux formes les plus improbables. Même leurs noms sont incroyables et complexes.

- Siamo in paradiso, e io sono con un angelo. Où penses tu que le gladiateur porterait ce tatouage? Un endroit discret je suppose, car c'est un secret qui découvert, pourrait lui couter la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade zen   Dim 19 Oct - 10:25


Malgré ma jeunesse cachée, je me trouve être une femme très douce bien qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, je suis quelqu’un de très tendre. Je ne suis pas comme les autres filles de 16ans qui ne cherche qu’à s’envoyer vite et bien, moi j’ai un honneur italien à garder, j’ai une féminité à regagner puisque les premières années de ma vie j’étais un vrai garçon manqué à vivre au milieu des hommes, maintenant c’est ma féminité qui sort, toute ma douceur et ma tendresse aussi. Il me caresse les cheveux, je souris doucement et je me redresse doucement pour écouter ce qu’il me dit. Je pose ma main sur son torse doucement.

« E un magnifico designo. Tanto bello e dolce. »
Je le regarde dans les yeux en souriant doucement avant de le suivre jusqu’aux plantes exotiques pleines de couleurs et de senteurs différentes alors qu’il me pose une question. Je me tourne face à lui et je plonge de nouveau mon regard dans le sien avec un sourire.

« Il y a tellement de lieux où le mettre…Près des côtes sous le bras, ou à l’intérieur du bras…Il y a aussi le bas ventre ou le bas du dos…L’arrière de la jambe aussi…ou le pied… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade zen   Dim 19 Oct - 11:08

*Oh mon Dieu ses yeux et se regard * Je ne peux m'empêcher d'y penser en plongeant mon regard dans le sien. Il est si profond et si intense qu'il donne une envie irréversible de si noyer et de si perdre corps et biens. Je dois vraiment me reprendre, mon cœur bat comme un jeune adolescent à son premier rendez-vous galant. Je ne sais vraiment pas ce qui m'arrive. J'ai pourtant l’expérience des femmes et de la séduction. Je suis libertin depuis toujours et mon cœur appartient seulement à  Elixir mon épouse adorée.

- Oui difficile de choisir le bon endroit, à la fois discret mais à porter des yeux pour que lorsqu'il le regarde, il ressente toute l’énergie du tatouage.


J'essaie d'imaginer le tatouage, il rendrait bien, il mériterait d'être exposé à la vue du monde mais pourtant son amour est impossible. Comme le sien avec celui de la belle signorina.

- Non, il serait sur l'intérieur de mon poignet gauche. Comme je porte toujours des bracelets de force, il serait cacher mais je pourrais le voir quand je le désire. Qu'en pensez vous signorina princessa?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade zen   Dim 19 Oct - 11:25


Je l’écoute avec beaucoup d’attention. J’apprécie vraiment sa compagnie, il est vraiment gentil, le jeu que nous jouons est si impressionnant que s’y croirait vraiment, non je m’y crois quasiment, je me sens comme une dame de la haute qui cherche à aimer un beau gladiateur mais leur amour est impossible. C’est si fort. Je souris en l’entendant.

« Nous trouverons le lieu fait pour ce tatouage, ne vous inquiétez pas beau gladiateur. »
Je souris alors qu’il a l’air pensif, je le regarde faire, mais ce qu’il répond me fait sourire, doucement je prends sa main et je regarde le lieu qu’il indique et je caresse doucement de mon pouce avant de déposer un léger baiser sur l’endroit avant de lever les yeux vers lui en serrant sa main dans la mienne.

« Le lieu est parfait cher Gladiateur, discret mais à la fois fort en sens. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade zen   Dim 19 Oct - 12:05

Le simple toucher de ses lèvres sur l'intérieur de mon poignet gauche déclenche un frisson qui parcoure tout mon corps. Je ne comprends vraiment pas ce qui m'arrive avec cette jeune femme. Elle est certes d'une beauté époustouflante, d'une sensualité exacerbée et d'une jeunesse troublante. Mais rien n'explique mon état actuel d'amoureux transi. Je suis pourtant un homme expérimenté et sans vouloir me prendre pour Casanova, j'ai déjà un nombre de conquêtes conséquent à mon actif.

Je prends sa main dans les miennes et je la porte à mon tour à mes lèvres. Je l'embrasse doucement en admirant la finesse de ses doigts et la douceur de sa peau. Je garde précieusement sa main dans les miennes, plongeant mon regard dans le sien au risque de me perdre définitivement.

- Après un dur combat ou le beau gladiateur a été blessé. La bella pirncessa aurait découvert son secret en voulant le soigner. Qu'elle aurait été sa réaction en découvrant que celui qui lui envoyait des roses chaque jours, n'était un homme puissant de Rome, mais un simple gladiateur, un vil esclave?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade zen   Dim 19 Oct - 12:32


Je le laisse faire quand en retour de mon geste il prend doucement ma main dans la sienne et qu’il a porte a ses lèvres, je regarde l’homme dans les yeux avec un sourire doux alors qu’il fait une hypothétique réponse, annonçant une hypothèse scène dans notre monde antique que nous nous sommes construit depuis notre rencontre. Mes joues prennent des couleurs alors que je baisse doucement la tête en échappant un sourire avant de le regarder de nouveau. J’emmêle mes doigts aux siens, plaquant nos deux paumes l’une contre l’autre.

« Peu importe le rang, le cœur n’a pas de rang, quand il est pur et sincère, qu’il soit esclave ou prince, le cœur reste le même. Elle le soignerai avec toute la bonté de mon cœur, faisant en sorte que cette homme ai la vie sauve, et elle ne résisterai pas à laisser parler son cœur par la suite, agissant en conséquence des murmures rauques de son échine face à cet homme qui lui a transmis tant de chose à travers ses quelques pétales… »
Ma main libre s’est posée sur sa joue, caressant de son pouce avec douceur cette peau rugueuse qu’est la joue d’un homme. Je lui adresse un sourire doux, les yeux brillants de tant de sensations exquises en sa compagnie.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade zen   Dim 19 Oct - 14:05

J'écoute avec une attention toute particulière la charmante Italienne me conter une histoire digne des plus belles romances de l'histoire. Sa voix est si douce, si profondément sensuelle avec son léger accent si chaud et chantant. Je ne peux détacher son regard du sien car je suis complètement hypnotisé. Tandis qu'elle me conte sa fabuleuse histoire, je continue à embrasser la paume de ses mains si douces.

- Tu me donnerais la force de conquérir un empire, je ferais de toi la Reine la plus belle, la plus riche et la plus puissante de toute l'antiquité. Cléopâtre elle même te jalouserais.


Puis sans réfléchir, je me baisse doucement pour l'embrasser. Un simple et doux baiser sur ses lèvres d'une douceur telle que j'en avais jamais connu auparavant. Au fond de moi, je sais que je suis peut être entrain de commettre une terrible erreur. Avec mon expérience, je pourrais lutter contre une attirance physique. Mais avec Daenerys, ce n'est pas simplement  une question d'attraction physique. Mon âme demande de la posséder et je ne peux pas lutter. Je prends alors la belle brune dans mes bras et je l'embrasse à pleine bouche. Une passion dévorante s'empare de mon corps.

- Je vais faire de toi une Reine Daenerys.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade zen   Lun 20 Oct - 6:17


Je lui parle vraiment avec mon cœur, je ne joue pas vraiment le rôle enfin si je joue un rôle mais à travers ce rôle je fais passer mes vrais idéaux, celui de parler avec mon cœur. Il ne se détache pas de moi, mais je ne me recule pas pour autant. Je le regarde droit dans les yeux alors qu’il embrasse mes paumes, chose que j’apprécie vraiment. Je l’écoute parler et j’échappe un rire flattée par tous ses mots. Je relève les yeux vers lui mais je n’ai pas le temps de répondre qu’il m’embrasse avec douceur.
Ce fut si doux, si tendre, si simple, j’en suis parcouru d’un frisson dans tout mon échine, je ne le repousse pas, je le laisse m’embrasser et lui rendant la réciproque avant qu’il me prenne dans ses bras, mes bras s’enroule naturellement autour de son cou et le retour de baiser fut que plus intense, je lui réponds, frissonnante de toutes ses baisers et de cette sensation d’unisson dans ses bras. Il dit qu’il va faire de moi une reine. Je ne peux me retenir de murmurer.

« Faite mon valeureux Gladiateur…faite de moi la reine que vous désirez tant… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade zen   Lun 20 Oct - 12:00

Nous échangeons est très long baiser comme si nos lèvres avaient décidé de ne plus se quitter pour l'éternité. Nos lèvres et nos langues apprennent à se connaître par pourtant, une belle symbiose existe entre les deux nouveaux amants, comme s'ils se connaissaient depuis toujours.

Non corps et mon esprit s'enflamme comme un adolescent, cette jeune Italienne est littéralement entrain de me rendre fou. Il n'y a pas d'explication rationnelle à cette état, c'est que que l'on doit appeler une passion fulgurante. Je suis plutôt un homme pragmatique et cartésien. J'aime le sexe et le plaisir mais j'ai toujours réussi à garder le contrôle. Sauf bien sur avec Elixir.

J'ai une terrible envie de la posséder et de la faire hurler sous mes coups de reins. Avec une autre femme, je l'aurais déjà attirer derrière un bosquet pour lui faire l'amour à la hussarde. Mais avec elle, pas avec cette jeune femme sublime à la beauté incomparable. Daenerys mérite mieux pour nos premiers ébats, qu'un coup vite fait au milieu d'un jardin botanique si beau soit-il.


- J'ai envie de te posséder ma belle Daenerys … de te posséder jusqu'à l'épuisement total. Mais pas ici ma princessa, tu mérites un cadre somptueux à la hauteur de ta sublime beauté.

Je la prends ensuite par la main pour continuer notre visite du jardin. Nous échangeons des regards et des sourires complices. Nous rions ensemble à la moindre occasion et même quand il n'y en a pas d'ailleurs. Nous sommes comme deux amoureux, fou de passion et qui vivent comme deux êtres détachés du monde.

- Bella princessa, je t’emmène dans la suite royale du plus beau palace de la ville. Il y aura du champagne, du caviar, des fruits et des mets les plus exquis, le tout à volonté. Rien est trop beau pour toi. Je me sens plein d'énergie quand je suis avec toi et je me sens capable de te faire l'amour trois jours durant sans sortir de notre chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade zen   Mer 22 Oct - 8:44


Ce qui est entrain de se passer entre nous est absolument hors de notre contrôle, a vrai dire, nous ne contrôlons plus rien, nos esprits se sont éteins pour laisser place aux réponses de nos corps, juste nos corps, plus besoin de réfléchir à la résistance de l’esprit sur le corps, le corps l’a déjà remporter. Le cœur à tout dévasté, c’est comme si un éclair venait de nous foudroyer tous les deux, nous laissant ainsi comme dans un monde parallèle ou seul l’esprit est présent.
Ses lèvres contre le miennes mettent le feu à mon corps, je n’ai plus envie que nos corps s’écarte, je veux à jamais être contre lui, connaitre ce qu’est la vie contre son corps fort. Ma langue de lie à la sienne durant nos délicieux baisers ou nos deux corps se pressent l’un contre l’autre comme deux être séparé qui voudrait retrouver leur fusion originelle. Il me dit tout ce qu’il désire de moi, chacun de ses mots électrise mon corps me faisant totalement vibré comme jamais un homme ne m’a fait vibrer.

« Alors possédez moi Gladiateur…faite de moi votre chose à souhait…Emmène moi ou bon te semblera… »
Je souris pour le reste de la visite, prenant plaisir à rire avec lui, j’en oublie presque que je suis qu’une pauvre adolescente même pas majeure qui se fait passer pour une étudiante de 25ans, avec lui…je n’ai pas envie de mentir. Mais je n’ai pas envie de le perdre pour autant. Alors je préfère me taire, un jour peut être découvrira-t-il la vérité. Dieu seul sait si ce jour là notre passion ne prendra pas fin face à mes mensonges.
A la fin de la visite, il me conte ses projets de présent avec moi. J’en frissonne rien que d’imaginer tout ce qui pourrait se passer dans ce cadre qu’il me décrit. Il me dit avoir la capacité de me faire l’amour trois jour durant, je frissonne d’avantage émerveillée par toutes ses belles promesses. Lentement je lève les yeux vers lui et je lui dis d’une voix douce.

« Tout cela à l’air si beau si merveilleux, je brûle d’impatience de découvrir toutes ses belles promesses mon beau gladiateur…Emmene moi et fait de moi ce que tu désireras…je t’appartiens… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Balade zen   Jeu 23 Oct - 11:17

Mon cœur ressemble à celui d'un adolescent qui s’emballe pour son premier amour. Je n'arrive pas à comprendre ce qui m'arrive actuellement. C'est tout à fait irrationnel et totalement imprévu. Si c'est un rêve, alors je ne veux pas me réveiller. Ce que j'éprouve en ce moment même pour Daenerys, ce n'est pas du désir ou de l'envie charnelle, non, c'est encore beaucoup plus fort que cela.

La belle Italienne a l'âme d'une princesse et je vais la traiter comme telle. Rien ne sera trop beau pour elle. Nous arrivons main dans la main à la sortie du parc botanique. J'appelle un taxi pour qu'il nous transporte vers un palace que je connais bien. J'espère y passer des moments forts et inoubliables avec ma belle princessa. Nous sommes assis à l'arrière du véhicule, main dans la main, nous dévorant mutuellement du regard, le temps semble avoir suspendu son vol.

Puis soudain c'est le flou le plus total. Quand je parviens enfin à ouvrir les yeux, je me trouve allongé dans une allée du jardin avec toute une troupe autour de moi. On m'explique que je serais resté trop longtemps près d'une certaine fleur dont le parfum procure de sévères hallucinations. Mon esprit embrumé distingue de l'autre côté de l'allée le même genre d'attroupement autour de Daenerys, qui semble souffrir des mêmes symptômes. Tout ceci n'aurait donc été qu'une hallucination, un simple rêve. Des ambulanciers m'emportent sur une civière prétextant que je dois subir des examens à l'hôpital. je ne suis pas en état de lutter. Je tombe de nouveau dans les pommes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balade zen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Balade zen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Bouille, balade interrompue à cause de la chaleur
» Champignolles, ma balade préférée.
» une balade dans les monts d'Ambazac
» Balade à Menton le 12/09/2010.
» balade dans les bois ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Three Ladies Club  :: Autres partie du forum :: Corbeille-
Sauter vers: