Venez vivre selon les règles de l'échangisme dans la belle ville de Miami
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Comme vous avez put le voir TLC est passé de New York a Miami
Nous sommes à la recherche de deux modérateurs
L'inscription à la nouvelle intrigue est toujours ouverte

Partagez | 
 

 Il est temps qu'on parle -- PETER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Jeu 11 Sep - 15:29


Je le supplie presque de m’offrir ce dernier doigts afin que je puisse par la suite accueillir ce membre de plastique au creux de mon corps. Il me préviens qu’il n’est pas sur que je vais supporter. Je me redresse juste assez pour pouvoir le regarder dans les yeux, posant ma main sur sa joue, répondant au baiser alors qu’il me dit qu’il m’aime et qu’il ne veut pas me faire mal. Je souris tendrement et lui offre un doux baiser mêlant nos langues avant que je ne rajoute.
« Ne t’en fait pas…je supporterai…je sais que je le peux… »

Je me rallonge alors qu’il enfonce ce dernier doigts en moi, en début je grimace, mais ce n’est pas si désagréable. Je le laisse prendre ma main et je comprends qu’il veut que je me caresse. Je m’en occupe alors comme il semble le vouloir, je me mords la lèvre car le bien à mon sein m’excite par conséquent ses doigts se trempent un peu plus, permettant un passage plus facile et me provoquant des gémissements léger, j’ai les yeux semi fermé, mais malgré tout je le regarde, je commence doucement a remué alors que le désagréable laisse place doucement à une vague de plaisir. Je m’accroche doucement au dossier du lit en me cambrant, faisant en sorte d’écarter les cuisses encore plus même s’ils sont déjà dans un écart parfait. Je ne peux me retenir de gémir son prénom de plaisir.
« Peter… »

Revenir en haut Aller en bas
Peter Jeremy Maxwell
Admin
avatar

Messages : 785
Tiket pour une consommation : 6815
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : New york

MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Ven 12 Sep - 6:29

Peter avait hésité mais Léo le souhaitait tellement que finalement il avait cédé il avait quatre doigts en elle bien sûr il n'y allait pas trop en profondeur et surtout en prenant la main de la jeune femme avec sa libre il lui avait invité a se caresser les seins, et donc il fût content qui le fasse, ainsi ça allait encore plus excité, le fait quelle mouille d'avantage l'aidait aussi pas mal, mais tout de même il garda certaine précaution, un homme prit par le désir et qui le ferait sans ménagement il ferait des carnages contre le magnifique minou de sa partenaire mais pour lui c'était comme un trésor qu'il voulait partager.
Il continua avança centimètre par centimètre comme si il enfonçait son intimité en elle, c'était vraiment beau de l'entendre gémir ainsi et de la voir se trémousser ainsi, alors quelle exclama son prénom une première juste après il lui donna un long baiser remplit de passion, il lui indiqua.


" Tu es entrain de me faire fondre avec tes gémissements, la façon que tu te trémousses et d'avoir hurler mon prénom, si tu souhaitais vérifier tu serais étonné de mon état d'excitation "

Alors qu'il n'y avait aucune sollicitation sur ce dernier, ça prouvait bien, qui le faisait avec envie, il accéléra alors ses vas et viens, elle avait ses cuisses presque au maximum écarté, il sentait qu'il allait jouir avant le passage du gode donc il lui ajouta.

" Tu vas jouir une nouvelle fois avant le gode tu te rend compte tu vas en avoir droit a trois en peu temps "

Il était vraiment content pour elle, il lui donna pleins de tendres baisers l'amitié se transformait petit a petit en amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Ven 12 Sep - 8:45


Alors que je deviens totalement folle sous le mouvement de ses doigts, quatre doigts dans mon petit intérieur de lesbienne très étroit, n’ayant jamais reçu autre chose que des doigts en moi ou des langues généreuses. Je gémis, je crie, je me tord, je monte plus vite que je ne l’aurai pensé. Il me dit tout ce que je suis entrain de lui faire subir avec mes réactions sous ses gestes. Je deviens folle, je sens entre mes cuisses un véritable feu d’artifice. Il me parle en me disant que je vais jouir une seconde fois et il me constate que j’aurai eu trois orgasme en peu de toi. L’idée qu’il me fasse jouir une nouvelle fois avec le gode me fait basculer du coté obscure de la force et je me libère enfin sur ses doigts généreusement, me cambrant violemment, poussant un violent gémissement, m’accrochant au dossier du lit de toute mes forces tellement que j’avais peur de le casser avec le force de cet orgasme avant de m’écrouler totalement sur le lit, prenant quelques secondes pour reprendre mon souffle. Je lui fait retirer ses doigts doucement de mon être et délicatement je récupère l’humidité dessus de ma bouche en les glisser doucement dans ma bouche avant de venir embrasser langoureusement Peter, encore haletante de l’orgasme qu’il vient de me procurer.


Revenir en haut Aller en bas
Peter Jeremy Maxwell
Admin
avatar

Messages : 785
Tiket pour une consommation : 6815
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : New york

MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Ven 12 Sep - 8:56

Peter était un peu tendu au début car il savait que quatre doigts ça pouvait être très compliqué et ça pouvait se terminer mal, mais si au début il avait été très lentement et avait mît beaucoup de précaution et il savait que d'avoir guider Léo a se caresser la poitrine avait été un facteur important dans la réussite, car elle était totalement excité, il arrivait donc d'aller plus loin avec ces doigts en elle, il lui remplissait entièrement son vagin, c'était un sentiment nouveau pour elle, alors que pour Isis elle savait très bien, car elle était surtout friande de celle de son homme, vu quelle se trémoussait, ses gémissements et ses cris pour lui dire son prénom, il lui avait indiqué quelle allait jouir une seconde fois, et la ou il se tut c'est que le troisième serait pour elle quelques choses qu'elle n'aura jamais atteint.
Oh quelle était belle toute détendu, car c'était une autre fille qu'il avait en face de lui, car au jacuzzi c'était certain même avec trois doigts ça n'aurait pas pu se faire, et lorsque son orgasme fût atteint, il reçut encore plus de cyprine sur ses doigts que tout a l'heures, d'ailleurs quand il les retira ça luisait a un telle point qu'il présenta ses doigts, et fier il lui ajouta.


" Regarde ta jouissance le résultat est sur ma main, oh Léo lèche moi les doigts de façon sensuelle "

Il lui donna un long baiser langoureux, prenant une petite pause car dès quelle lui aura léchait ses doigts, il s'attaquerait avec le gode et vu l'état de son vagin ainsi que son humidité ça allait presque rentrer comme du beurre, mais tout de même au début il ira doucement car c'est une première pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Ven 12 Sep - 9:08


Je viens de jouir avec une grande force, tellement que je mets plus de temps à redescendre que la première fois sur le canapé. Il retire ses doigts de mon entre jambe et je les voir dégoulinant, ce qui m’excite encore, il me les présente en me suppliant de les prendre en bouche. Je le regarde intensément droit dans les yeux avant de prendre délicatement son poignet dans ma main et sans le quitter des yeux je prends ses doigts dans ma bouche et je récupère ce qu’il y a dessus avec sensualité et une certaine envie, je m’occupe de ses doigts comme je me suis occuper du gode tout à l’heure, y frottant langoureusement ma langue, faisant de généreusement mouvement en échappant des soupirs sous l’effet de ma jouissance dans ma bouche. Mon entre jambe est encore rouge vive d’envie, n’attendant qu’il chose qu’il s’y attaque avec ce gros truc qu’est le gode. Rien que d’imaginer cette chose en moi, mon entre jambe se mouille encore comme pour lui offrir l’entrée facile en moi.

Revenir en haut Aller en bas
Peter Jeremy Maxwell
Admin
avatar

Messages : 785
Tiket pour une consommation : 6815
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : New york

MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Ven 12 Sep - 9:22

Peter avait réussit a donner un second orgasme a Léo, et vu l'intensité et avec expérience il savait que la plus puissante allait être son troisième orgasme, elle risquait de partir chez lui, totalement vidé et la tête ailleurs, et surtout elle risquait de se poser de nouvelle question a savoir si finalement avec lui qui était un homme de franchir ce cap qu'avant sa rencontre elle savait que ça ne se passerait pas.
Il avait les doigts remplit de mouillée de sa partenaire sans perdre de temps il les avait approché de sa bouche en lui signalant de les lui lécher, ce regard de braise avait le don d'exciter encore de l'exciter, il fallait vraiment être costaud avec une érection comme la sienne de tenir et de ne pas la prendre a la place du gode, elle récupéra sa cyprine tout doucement, enfin il lui fît comme remarque.


" Vu la façon que tu t'en délecte tu dois trouver que tu as excellent goût et moi qui est eût la chance je ne peux que le confirmer "

Oui il y avait ce jeux de séduction qu'au jacuzzi il n'avait pas, il la sentait sereine et elle savait jouer de ses charmes, il prit par la suite le fameux gode avant de lui ajouter.

" Prépare toi ma belle ce que tu attends depuis de longues minutes ça va arriver enfin "

Il fait en sortes quelle y salive a nouveau dessus, il frotta le gland contre le minou de la belle miss pour que ça s'imbibe aussi, il savait exactement ce qu'il faisait, d'un coup sec il enfonça le bout puis il alla centimètre par centimètre, la remplissant comme avec ses quatre doigts sauf que la texture était plus raide et la longueur la même, signe quelle allait avoir son vagin encore plus écarter, il était attentif a ses moindres réactions et comme toujours il lui demanda.

" Comment te sens tu ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Ven 12 Sep - 9:38


Je léchais ses doigts avec délectation, y frottant ma langue, mon entre jambe est désireuse plus que jamais de la suite ? Je ne réfléchis plus, j’agis comme mon désir me le hurle. Il me dit que je dois aimé mon gout, me disant que lui l’avait aimé aussi.. Par la suite, il reprend ses doigts pour s’emparer du gode. Je l’observe faire avec un regard de braise, emplit d’envie.
Je frémis lorsqu’il me dit de me préparer car ce que je veux depuis tout à l’heure va enfin arriver, je souris en me mordant la lèvre avant de refaire une petit fellation au gode, le mouillant de ma salive, puis je le regarde faire, pour pouvoir mieux voir ce qu’il fait, je suis légèrement de coté. Ce qui fait que pour écarter les cuisses, je remonte doucement une de mes jambes. Je sens cette chose se frotter à moi, je basculer la tête en arrière dans un soupire. Mais lorsque le bout entre, je pousse une petite grimace car j’avais un peu mal mais pour m’apaiser, j’embrasse Peter jusqu’à sentir le gode entièrement en moi. Je me sens si écarter, j’en croirais même que ca va se déchirer tellement c’est écarter mais l’habitude prend place et je soupire. Comme pour encore mieux le sentir, je ramène mon genoux contre ma hanche, je bascule la tête et je gémis un peu plus fort.
« Cava…je…je me sens bien…Continue… »

Ma main se glisse entre mes jambes et naturellement se place en V autour du gode, comme pour encore mieux le sentir alors que je me sens mouiller encore contre ce dernier. Je n’ai qu’une hâte, que les mouvements commence.

Revenir en haut Aller en bas
Peter Jeremy Maxwell
Admin
avatar

Messages : 785
Tiket pour une consommation : 6815
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : New york

MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Ven 12 Sep - 9:49

Peter était un homme patient et tout ne pouvait que se passer bien, en plus Léo était en toute confiance, elle vivait l'instant au maximum, elle se montrait même très coquines car les gestes quelle lui réservait même son regard faisait que ça maintenait au top son excitation, et la le moment tant attendu allait arriver.
Voyant que la salive avait un peu disparu il l'avait fait a nouveau lécher et sucer comme tout
a l'heure ensuite il avait recueillit de sa mouillée, il avait du enfoncer d'un coup sec le gland en plastique elle grimaça, donc il avait fait le nécessaire pour que ça lui passe rapidement, il l'enfonça ensuite d'avantage en elle, la ça prenait bien sa place dans son antre étroit, la même pas un doigt entré juste a coté du sex toy, il lui avait demandé si ça allait bien, car c'était très important pour lui, alors quand elle lui annonça que oui, il fût vraiment très content, surtout que maintenant les vas et viens qui suivirent se faisait avec aisance il était enfin libéré d'ailleurs il lui indiqua.

" Oh c'est parfait Léo maintenant je sais que tu peux accepter le gode "

Il se montra un peu plus brutal, il accéléra aussi la cadence, étant libéré ses gestes était plus fluide il était en quête de quelques choses mais avant il eût envie de lui demander.

" Tu sais ou se trouve son point G ? "

A sa réponse il allait savoir si elle le connaissait si pas, il allait mettre a sa recharge et la ça sera tout simplement magistrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Ven 12 Sep - 11:33


Le gode est enfin en moi, je me sens comme délivrée quand la douleur à quasiment disparu, je me sens pousser des ailes comme jamais encore, je gémis doucement alors qu’il commence à remuer le gode en moi, j’attire mon genoux encore plus contre moi pour sentir encore mieux le gode au plus profond de mon étroi minou. Il prenait plaisir à faire bouger ca dans mon intérieur et je devenais de nouveau folle. Il me dit que je peux accepter le gode ce qui a mes yeux me fait dire que quand je serais prête, je pourrais l’accueillir lui en moi, mais surement pas aujourd’hui, je ne suis pas encore prête tout à fait.
Je gémis, mais ceux-ci deviennent plus intense quand il se fait plus brutal et rapide, je me tord encore plus et le plaisir et si intense que je ne peux me retenir de me frotter le clitoris déjà bien stimuler par le gode frottant fort contre. Puis il me demande si je connais ou ce trouve mon point sensible, je secoue doucement la tête. Mais n’étant pas une inculte, je plante mon regard dans le sien.
« Trouve le Peter…Oh oui trouve le… »

Revenir en haut Aller en bas
Peter Jeremy Maxwell
Admin
avatar

Messages : 785
Tiket pour une consommation : 6815
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : New york

MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Ven 12 Sep - 11:52

Peter dès qu'il su que Léo ne risquait plus d'avoir mal, il était totalement a l'aise, alors c'était avec naturelle qui enfonçait le gode dans l'intimité de la jeune femme, il la voyait prendre son pied, oui il savait quelle savourait cette instant car depuis quelques instants elle ne vivait que des premières fois, avec pour commencer quatre doigts en elle et la le fameux sex toy.
Que c'était beau de la voir ainsi, et enfin il lui avait osé parler de son point G, alors quand elle lui demanda de le trouver avant toute chose avec malice il lui rétorqua aussitôt
.

" Je compte continuer jusqu'à que je le trouve ma chère "

Elle savait très bien comment il fonctionnait et que ça ne le dérangeait pas de passer de longues minutes a chercher pour réussir, oui il se donnait toujours a fond, il se servait d'abord de son expérience car sans ça c'était foutue, il savait déjà la zone, maintenant ça changeait un peu d'endroit selon les femmes, c'était pareil pour les hommes, les désirs les plus fous pouvaient être variable.
Avec le bout du gode il essaya de le solliciter au début aucune réaction, il persévéra donc et il savait que quand ça allait être bon, elle allait réagir fortement gémissant et se montrant très enthousiaste, en quelques sortes en extase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Ven 12 Sep - 12:50


Alors que je le supplie presque de découvrir ce point sensible en moi, il accepte bien évidemment, me disant qu’il ne compte s’arrêter que lorsqu’il l’aura trouvé. J’attire son visage à moi alors qu’il bouge fortement le gode en moi, cherchant ce point sensible féminin, jamais au même endroit selon les femmes. Je viens l’embrasser langoureusement alors qu’il est en pleine recherche, pour l’instant le plaisir est pas plus fort que tout a l’heure bien qu’il soit déjà énorme mais une fois qu’il l’aura trouvé, ce ferai un vrai moment d’extase.
Je l’embrasse encore et encore, nos langues s’emmêlant onctueusement jusqu’à qu’il frôle l’endroit sensible mon bassin a un violent mouvement sur le gode. Je lâche ses lèvres pour le guider jusqu’au lieux exact, sentant qu’il y était et lorsqu’enfin il le toucha, ma réaction ne se fait pas attendre. Je crie quasiment dans mes gémissements, je me tords dans tous les sens, j’empoigne son poignet sans l’empêcher de continuer mais le serrant très fort, frottant encore plus fort mon clitoris de mon autre main, gémissant fortement contre ses lèvres. Je le suppliait d’y aller encore plus, je lui disais combien c’est bon, combien j’aimais ca, combien il me faisait du bien, échappant même quelques phrases un peu crue sur combien il me remplissait de plaisir. Je lâche son poignet pour empoigner de nouveau son cou, comme je fais toujours et je fais en sorte qu’il ne loupe pas une seconde une goute de mes réactions face au plaisir avant de l’embrasser encore et encore langoureusement.

Revenir en haut Aller en bas
Peter Jeremy Maxwell
Admin
avatar

Messages : 785
Tiket pour une consommation : 6815
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : New york

MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Sam 13 Sep - 12:27

Peter avait su garder son sang froid et a mettre en confiance Léo, tellement qu'il avait réussit cette performance de pouvoir lui enfoncer quatre doigts en elle, et la il le faisait avec le gode au début il avait mît beaucoup de précaution, et la il enfonçait réellement ce sex toy en elle, il la voyait en transe, et enfin il venait de se donner un objectif de lui trouver son point G, il alla la ou il savait qu'en principe il était, et pendant ces recherches ils s'embrassaient comme deux amoureux, et quelques instants plus tard il sentit une réaction de la jeune femme qui lui donnait ce fameux signe qu'il ne devait pas être loin de la vérité.
Elle le guida même pour que ça soit encore plus prononcé, il était heureux de la voir ainsi, surtout quelle stimula son clitoris avec sa main de libre alors qu'il la pénétrait réellement car la il ne faisait plus semblant sachant qu'il ne donnait que du désir a la belle miss, mais aussi il appréciait qu'elle attrape son cou pour être au plus près de son regard de braise, il la trouvait trop belle, il bandait vraiment, et avec émotion il lui indiqua une nouvelle fois.


" Tu es trop belle ainsi Léo "

Il accéléra les vas et viens la ou était son point G et tellement que c'était puissant son vagin se contracter avec violence contre le godemichet, il l'embrassa avec fougue mettant tout son énergie qu'il avait, oh oui il voulait lui donner pour son ultime orgasme quelques de nouveaux qu'elle gardera en souvenir toute sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Sam 13 Sep - 15:33


Ce gode au plus profond de moi me fait un plaisir fou, je sens que je vais jouir avec une grande intensité mais le plaisir est tellement fort que j’ignore quand je jouirai mais je sens que ce sera fort. Je sens le gode encore plus profondément en moi, surtout qu’il insiste sur mon point G ce qui me fait hurler mon plaisir. Je l’empoigne par le cou pour qu’il me regarde prendre plaisir à ce qu’il me fait. Il me dit que je suis belle ainsi.
« Oh Oui Peter..continue…tu…tu vas me faire jouir… »

Je ne peux me retenir de prendre ma cuisse pour la coller encore plus à moi, me remettant à frotter mon clitoris avec force alors que je me tortille, la jouissance n’est pas encore pour immédiatement mais elle est proche. Je fini par désirer changer un peu. Je prends doucement prends doucement le gode en retirant la main de Peter et je fais bouger moi-même le gode avec violence en moi, me faisant bouger dans tous les sens, je fixe dans les yeux Peter. Je retire totalement le gode d’en moi avant de le l’enfoncer de nouveau complètement d’un coup violent, je veux faire duré encore l’instant donc je retire le gode entièrement et je l’entre doucement dans ma bouche pour lécher la mouille avant fixer Peter.
« Goute moi encore…refait moi gémir de ta langue en moi Peter… »

Revenir en haut Aller en bas
Peter Jeremy Maxwell
Admin
avatar

Messages : 785
Tiket pour une consommation : 6815
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : New york

MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Dim 14 Sep - 4:00

Peter enfonçait merveilleusement bien le gode dans l'antre humide des plus humides de la charmantes Léo il fallait dire quelle avait jouit deux fois juste avant, et le suivant qui allait se préparer allait être énorme, il le savait d'ailleurs il l'avait prévenu.
C'était un homme qu'il avait beaucoup d'expérience un peu comme son épouse Isis d'ailleurs qui se servait de leur acquit pour le faire découvrir aux autres et cette jeune femme qui avait un peu plus la moitié de leur âge ils étaient entrain de la rendre dingue et la en appuyant bien sur son point G c'était des hurlements quelle faisait ne se retenant plus, jamais il avait eût son membre aussi raide sans qu'on s'occupe de lui, et il savait très bien que ça sera ainsi jusqu'à la fin mais ça ne le dérangeait pas du tout car la il ne pensait qu'a elle, c'était d'ailleurs une preuve d'amour et qu'il était en respect avec elle, lorsqu'elle lui demanda de ne pas s'arrêter car son orgasme arrivait, il lui annonça dans la foulée.


" Ma belle Léo je ne stopperais pas tant que tu es jouit "

Oui elle pouvait en être certaine, par la suite il ne contrôlait plus rien, car c'est elle qui s'enfonça elle même le gode en elle, elle le fît avec une violence des plus extrême, il s'émerveillait de ce spectacle qu'elle était entrain de lui réserver, encore plus quand elle la vît le lécher alors que c'était imbibé de son jus des plus intimes, et quand elle lui réclama qui la lui lèche il lui ajouta.

" Oh oui je fais ça de suite "

On dirait presque que c'était elle qui la dominait mais voir le minou de la rockeuse dans cette état, il ne mît pas longtemps avant d'enfouir son visage entre ses cuisses et sa langue s'enfonçant très loin dans son vagin, du moins au maximum qu'il pouvait il se délecta de ce parfum qui enivrait tout ses sens, il se donna a fond car le moment ou elle allait ouvrir ses vannes n'allait pas tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Dim 14 Sep - 5:54


Je deviens chèvre sous les mouvements du gode et Peter prend un malin plaisir à le faire bouger encore plus violemment en moi ce qui me fait littéralement hurler, je vais jouir, le sens, surtout qu’il me dit qu’il n’arrêtera qu’une fois que j’ai jouie mais j’ai envie que ca dure encore, donc après quelques violents mouvements de moi-même avec ce gode, je le retire pour le sucer goulument avant de lui supplier de m’entrer sa langue en moi et de me refaire gemir. J’ai envie qu’il me lèche comme jamais il ne l’avait fait. Le gode m’a bien écarter et à présent sa langue entre comme une lettre à la poste. Je pousse de petits gémissements en sentant sa langue, je ramène ma jambe le plus contre moi pour lui ouvrir encore plus l’espace de mes jambes, et je pose ma main libre sur sa nuque, me tortillant de bon cœur avant le plaquer le gode avec ma main contre le lit et je me mets a le sucer encore une fois avec fougue comme si c’était le sexe d’un homme, en particulier celui de Peter pendant qu’il me faisait gémir avec sa langue. Mais l’excitation se ait trop grande et ma main se met a frotter mon clitoris de nouveau avec une certaine envie me faisant me tordre encore plus.

Revenir en haut Aller en bas
Peter Jeremy Maxwell
Admin
avatar

Messages : 785
Tiket pour une consommation : 6815
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : New york

MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Dim 14 Sep - 6:13

Peter était vraiment excité par ce spectacle qu'il était entrain de vivre que ça soit pour y participer car si Léo était dans cette état c'est un peu grâce a lui, il c'était servit de ses doigts ainsi que de sa langue avec la perfection et il lui avait sollicité longuement son point G avec le gode, et quand elle l'avait remplacé il avait prit un malin plaisir entrain de se faire pénétrer elle même par cette objet et encore quand il la vît le mettre en bouche pour récupérer de son jus des plus intimes.
Enfin quand on lui disait une chose, il ne lui fallait pas longtemps avant de le faire et c'était avec envie qu'il avait placé une nouvelle fois, sa tête entre les cuisses de sa partenaire et rapidement il entra sa langue au plus profond du vagin de cette dernière du moins au maximum qu'il pouvait, son léchage était fait avec une grande gourmandise, et a nouveau elle bougeait de partout, il savait que sa jouissance était imminente il ne s'arrêta que quelques instants pour pouvoir lui indiquer.


" Oh Léo ouvre encore les vannes et inonde mon visage de ta cyprine "

C'était un homme remarquable, a aucun moment il lui avait demander de le soulager, mais on pouvait voir qu'il était heureux, il lui lécha son intimité pour les derniers assauts avant quelle explose de tout son corps, même c'est tétons faisait deux ou trois centimètres tellement quelle était en transe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Dim 14 Sep - 6:29


Je suce ce membre de plastique avec tellement de fougue, jusqu’à présent j’ai les yeux fermé mais j’ignore pourquoi, j’ouvre un peu les yeux et la première chose que mon regard fixe c’est cet énorme membre tendu qu’à Peter dans son pantalon. Je veux y détourner les yeux, plus que troublé mais rien à faire, plus je le regarde, plus je suçais fort le gode, plus je suçais le gode plus je mouillais contre la langue de Peter. Enfin je réussi à fermer les yeux de nouveau alors qu’il me supplie presque de tout lâcher contre son visage. Sans hésitation, je glisse ma main entre mes cuisses pour aider mon orgasme à exploser, et je frotte de nouveau très fort mon clitoris mais la chose à laquelle je ne m’attendais pas, c’est des images dans ma tête de Peter. Je me vois à genoux devant lui, son membre profondément dans la gorge, le pire c’est que cette vision m’excite encore plus, j’essaye de virer tout ca de ma tête mais rien à faire, plus j’approche de l’orgasme plus mon esprit me montre de fougueuses scène entre son membre à lui et moi. J’en viens même à me voir empalé sur mon membre entrain de devenir folle sous ses coups de reins puissant, je me voyais hurler un plaisir sans fin. Ses visions de Peter refusais de quitter mon esprit. Et le point culminant fut lors de ma jouissance. J’explose avec force contre la langue de Peter alors que mon esprit me montre dans mes visions un violent orgasme provoqué par le membre de Peter en moi, il me remplissait de toute sorte de sensation. Mes visions était si réelles que je ne savais plus si c’était sa langue qui m’avait fait jouir, ou son membre au creux de mon corps. Ce n’est que lorsque j’ouvre enfin les yeux que je vois de nouveau son membre tendu dans le boxer et Peter, récupérant ma sève coulante avec sa langue alors que je redescends lentement sur terre. Je venais d’avoir une expérience des plu forte et des plus puissante. Mais aussi des plus étranges avec ses visions du membre tendu de Peter. Je suis troublée, je dirais même pire que cela, je suis perdue.

Revenir en haut Aller en bas
Peter Jeremy Maxwell
Admin
avatar

Messages : 785
Tiket pour une consommation : 6815
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : New york

MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Dim 14 Sep - 7:06

Peter ne savait pas ce que Léo avait en tête, il la voyait juste suçait se gode avec une très grosse envie mais de la a ce quelle admire sa belle queue, il ne le pouvait pas, car il était vraiment très occupé avec sa tête bien placé entre les cuisses extrêmement écarté de la jeune femme, ses coups de langues étaient puissante et calculatrice, vu l'état de son vagin, plus besoin de faire en sortes de faire attention, il continuer a la faire réagir fortement de tout son corps, et comme il avait sentit que ça n'allait pas tarder il avait prit une petite pause pour lui réclamer avec malice quelle lui inonde son visage de sa cyprine.
Il reprit en lui léchant bien en profondeur de son antre en feu, en plus de nouveau elle s'amusa avec son clitoris gonflé comme une dingue, il savait ce quelle cherchait et le résultat ne fût que merveilleux, il resta quelques instant ainsi a ce délecter de cette liqueur qui adorait avaler, son visage était luisant tellement qu'elle c'était lâché, il se retira et remonta vers sa délicieuse partenaire, il la voyait heureuse mais également totalement prise par ce quelle venait de vivre il essaya de la sortir dans ses pensés en lui disant.


" Regarde mon visage je suis vraiment fier de toi "

Oui il était toujours la pour la féliciter, il lui donna un long baiser langoureux et il lui offrit de sa cyprine dans sa bouche, en même temps il lui caressa avec douceur son sein gauche avec une extrême douceur avant de lui demander.

" Comment te sens tu ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Dim 14 Sep - 7:29


Ma jouissance extrême ne se fait pas attendre et rapidement je me contracte contre sa langue et contre mes doigts sur mon clitoris et je pousse un vrai cris de plaisir, je crois que tous le voisinage doit se demander ce qui se passe tellement le cri d’extase était fort. Je m’écroule lentement, alors que se sens sa langue me lécher avec délectation ce qui me fait frissonner puis il remonte, j’ouvre doucement les yeux et je le regarde avec sourire alors qu’il me demande de regarder son visage et d’y voir la fierté dans ses yeux, chose que je vois, j’aime cette sensation d’avoir été à la hauteur de ce qu’il me demandait. Il m’embrasse et je réponds au baiser langoureusement, j’avais encore en tête ses drôles d’images mais je me bats pour qu’elle s’en aille, je voyais dans ma tête son membre ressortir de moi dégoulinant de sa sève semé au creux de mon corps. J’enroule mes bras autour de son cou pour prolonger encore un peu ce baiser avant de venir enfouir mon visage dans son cou alors qu’il me demande comment je me sens.
« Je me sens merveilleusement bien…C’est tellement étrange en moi…C’est bizarre…C’était merveilleux Peter…Mais tellement étrange… »


Revenir en haut Aller en bas
Peter Jeremy Maxwell
Admin
avatar

Messages : 785
Tiket pour une consommation : 6815
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : New york

MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Dim 14 Sep - 7:38

Peter était fier de lui par son intermédiaire il venait de lui donner trois orgasme et le dernier était plus puissant que les deux premiers réunit, son visage luisait de sa cyprine, d'ailleurs il lui en avait fait la remarque, le baiser qui lui donna avec cette fameuse liqueur était remplit de passion, et si la fatigue gagnait la jeune femme, elle se donnait toujours a fond, enfin juste après et comme souvent il lui avait demandé si elle allait bien, il fallait que les deux échangent pour que ça soit vraiment un partage, elle savait maintenant quelle pouvait lui dire et quelle n'avait plus besoin de fuir vu que les deux en avaient autant envie l'un que l'autre, alors quand elle lui répondît que oui mais que c'était assez étrange, lui il pensait aux nouveauté qui était les 4 doigts ainsi que le gode en elle, car il ne savait pas quelle avait des images qui lui venait en tête le concernant, alors il lui répliqua.

" Tu sais Léo c'est normale tu as vécus de nouvelle expérience et des choses vraiment fort et intense "

Il lui donna un long baiser langoureux et si son membre ne descendait pas en raideur et en taille, il ne lui fît nullement la remarque les règles était claire pour lui, et il était satisfait d'avoir pu lui montrer ce qu'il était capable de faire, il recommença a l'embrasser car il adorait trop sentir ses lèvres contre les siennes et aussi il était impatiente de pouvoir l'entendre a nouveau sur ce quelle comptait lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Dim 14 Sep - 7:51


Je reste tranquillement contre son corps, nue pour ma part, en boxer pour Peter, je suis lové contre ses muscles, ma peau moite par les émotions qu’il m’a fournit. Je suis très gênée par tout cela mais comme promis, je ne fuis pas et je lui confie ce que je ressens mais je me retiens de parler de mes visions, ca c’est trop intime pour que j’arrive à lui avoué que dans ma tête, j’imaginais son membre à la place du gode et que lorsque j’ai joui, mes visions me montrait l’orgasme que son membre en moi me provoquait c’était si réelle que j’ai cru être empalée sur lui jusqu’à ouvrir les yeux pour me rendre compte que ce n’était que sa langue merveilleuse qui m’a fait chavirer. Je le regarde avec une certaine douceur dans les yeux et je réponds à son baiser en caressant sa joue.
« Merci d’avoir accepté Peter de m’apprendre tout cela, même si c’était étrange pour moi, pas tous les hommes aurait osé le faire…au détriment de ton propre plaisir…je m’en veux de te laisser ainsi si tendu…Cela doit vraiment être douloureux pourant…je ne peux pas le faire…c’est au dessus de mes forces… »


Revenir en haut Aller en bas
Peter Jeremy Maxwell
Admin
avatar

Messages : 785
Tiket pour une consommation : 6815
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : New york

MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Dim 14 Sep - 8:03

Peter ne cessait plus d'embrasser Léo alors quelle se remettait tout doucement de son orgasme et comme il était quelqu'un de prévenant, il lui avait demandé si elle se sentait bien, et la ils continuaient d'échanger la dessus, alors quand la jeune femme lui annonça quelle le remerciait, mais juste après elle s'excusa car elle voyait qu'il avait toujours une belle érection, mais qu'elle n'avait pas la force pour le soulager, il ne lui en voulait pas et comme il n'aimait pas lui mentir a sa question si ça lui faisait mal, il lui répondît.

" C'est surtout gênant que douloureux, mais ne te fait pas de soucis pour moi, quand tu seras parti il me faudra de très longues minutes pour que ça redescende tu n'as pas a t'excuser te forcer a quoi que ce soit "

Il lui donna un tendre baiser sur ses lèvres avant de lui ajouter.

" Tu es lesbienne et ce que tu ma laissé faire c'est le plus beau cadeau que tu m'a pu offrir, et regarde déjà le net progrès par rapport au jacuzzi, de toute façon même si dans le pire des cas ça restera ainsi, jamais je ne m'éloignerais de toi "

Il lui donna pleins de bisous sur sa joue et son cou, avant de lui indiquer au creux de son oreille.

" Tu es ma pierre précieuse et chaque moment passé avec toi peu importe la nature c'est tout simplement exceptionnelle "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Dim 14 Sep - 8:32


Je me sens bien avec Peter à cette instant, mon entre jambe dégonfle doucement à mesure que je me remets de ma jouissance bien que l’endroit sois encore sensible par les différents orgasmes ressentis ses dernières heures. Je lui avoue combien je m’en veux d’avoir pas la force de le terminer, mais étant une lesbienne, le membre de l’homme me fait encore peur malgré toutes mes visions excitantes qui ont même aidé à mon orgasme, je suis trop gênée et mal à l’aise pour me l’avouer. J’écoute tout ce qu’il me dit, chaque mot me touche plus que le précédent. J’esquisse un sourire et je réponds à tous ses baisers, je suis heureuse tout bonnement. J’aime tout ce qu’il me dit, je caresse sa joue tendrement.
« Tu es une merveille d’homme Peter, vraiment, j’aime être ta petite pierre à toi et a Isis, vous me faite me sentir si précieuse et j’aime cela… »

Je souris de nouveau et je l’embrasse langoureusement avec douceur avant de lui murmurer que je vais devoir y aller, non car j’en ai envie mais car je le dois. Je l’embrasse encore une fois tout en douceur avant de me redresser pour lui dire.
« On se voit dans quelques jours à la soirée fait toi beau, car ce que je prépare va être absolument hors de contrôle…Aurevoir Peter… »

Je ne peux me retenir de l’embrasser de nouveau avant de lui murmurer combien je l’aimais avant de sourire et de me lever du lit, et je file, une fois rhabillé, sans même voir la présence surprise de quelqu’un. Je quitte la maison entre la rêverie et la réflexion sur moi-même.

Revenir en haut Aller en bas
Isis L. Maxwell
Fondatrice
avatar

Messages : 280
Tiket pour une consommation : 4992
Date d'inscription : 21/05/2014
Age : 44
Localisation : Au club

MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Jeu 18 Sep - 21:35

Isis était aux travaille aujourd'hui elle n'était pas au club , mais elle posait pour une amie pour une nouvelle collection. Elle faisait le modèle pour aidé une amie. Elle ne l'avait pas fait depuis un moment. Elle ne savait pas du tout ce que faisait son mari. Elle était rentré avec son chauffeur. Et elle espérait voir son mari qu'elle n'avait pas vue de la journée et qui était partie ce matin faire son jogging quand elle était partie pour le travail.

Elle l'avait a peine vue quelque minutes ce matin . Elle avait envie de se blottir contre lui et de ne plus bouger de la soirée , comme ils fesaient souvent. Cela finissait toujours par faire qu'ils faisaient l'amour tous les deux. Mais elle aimait cela et surtout quand il lui laissait prendre les reines un peu. Elle aimait ce montré dominatrice. Mais elle savait a quel point Peter aimait être dominateur.

Il faudrait aussi qu'elle appelle Léo. Elle ne l'avait pas revue depuis ce qui c'était passé entre elle. Elle avait tellement peur de lui avoir fait peur. Elle demanda a son chauffeur de la ramener directement a la maison et de ne pas faire de détour.

Elle arriva a la maison après le départ de Léo. Quand elle entra a la maison elle ouvrit la porte et déposa son sac et ses clé sur le comptoir. Et elle dit.

-Chéri , je suis de retour.

Elle voulait signalé qu'elle était de retour a la maison. Comme a son habitude elle enleva ses soulier et les mit dans le gardes robes se servis un verre de vin et elle alla a sa chambre. Elle avait envie de ce changer. Mais elle ne savait pas du tout ce qu'elle trouverait une fois dans la chambre. Une fois dans sa chambre elle trouva son mari sur le lit , elle ne remarqua pas tout de suite qu'il était en érection.


Elle déposa son verre sur la commode et elle alla voir son mari. Il était assit sur le lit , elle le plaqua contre le lit , donc elle se retrouva coucher sur lui et elle l'embrassa , elle pouvait bien sentir qu'il était en érection. Elle finir par dire.

-Il y en a un qui est heureux de me voir.


Dit-elle avant de l'embrasser de nouveau.

- I_love_the_Miami_Dolphine_And_TLC_Girls -

- Three Ladies Club VIP -
«C'est en mélangeant de nouveaux ingrédients que nous faisons des découverte surprenante.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Jeremy Maxwell
Admin
avatar

Messages : 785
Tiket pour une consommation : 6815
Date d'inscription : 18/08/2014
Localisation : New york

MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   Dim 21 Sep - 8:23

Peter c'était vraiment libéré pour donner beaucoup de plaisir a la belle Léo, il était vraiment heureux d'avoir pu lui donner autant de plaisir, puis celle ci du le quitter en se rhabillant rapidement avant de lui donner un baiser des plus savoureux juste avant son départ, lui il était encore dans la chambre et il était un peu dans ses pensés quand il entendit son épouse Isis faisant illusion, qu'elle voyait que quelqu'un était impatient de la voir, en la regardant droit dans les yeux, il lui répliqua.

" Oui mon ange "

Il pouvait tout dire a sa femme et elle aussi, et donc juste après alors qu'il la rejoignit ce qui faisait que son membre dressé touché la peau de cette dernière il lui ajouta.

" Pour rien te cacher mon amour Léo est venu et finalement j'ai fais des choses avec elle, et comme tu le sais très bien elle est lesbienne donc moi seul c'est occupé d'elle "

Il l'embrassa avec fougue avant de lui demander au creux de son oreille.

" De la voir ainsi ne te donne pas certaines envies ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il est temps qu'on parle -- PETER   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il est temps qu'on parle -- PETER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Recherche d'un dessin animé de voyages dans le temps
» [Disneyland Resort] Maintenant Mickey parle même en dehors des shows !
» le temps precis....
» Figé dans le temps
» Combien de livres lisez-vous en même temps?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Three Ladies Club  :: Autres partie du forum :: Corbeille-
Sauter vers: